mercredi 3 décembre 2014

Des yaks aux bananes!

Shangri-La, vallée imaginaire du livre "horizons perdu", mais ville bien réelle pour nous. Surtout que nous devons y prolonger nos visas... Tout se passe bien avec le police chinoise, alors on part en balade (a pied) dans les gorges du saut du tigre, creusées par le Yangzi, le 3eme plus long fleuve du Monde. Le sentier du haut est impressionnant avec ses vues sur les remous fous des rapides. Nous découvrons avec joie des bosquets de bambou, des toiles d'araignées géantes et cette odeur qui nous rappelle le sud, mais un peu plus a l'est... Ensuite, petit passage par la ville de Lijiang, véritable attraction touristique pour les Chinois qui apprécient ses ruelles étroites et presque emmelées ou l'eau est omniprésente. C'est vrai que les nombreux cafés décorés avec gout, les fleurs ornant les petits ponts et les bassins utilisés traditionnellement pour boire, laver les légumes et le linge ont un charme indéniable. Mais il faut savoir quitter les rues principales surpeuplées de mains tenant des appareils photos. Ou se lever tot...

Rapides dans les gorges du Yangzi
Touriste chinoise et femmes du coin
Lijiang et ses canaux

Nouveau trajet en bus pour atteindre la ville de Dali, ou nous remontons sur selle en direction du sud. D'un coup, les hauts plateaux tibétains et l'air froid du matin ont disparu pour laisser place a une belle humidité et a de la végétation encore inconnue. Des magnifiques fleurs colorées nous accompagnent le long de la route et les papillons prennent des couleurs superbes.


Arbre a ne pas toucher...

Un soir, une grosse frayeur avec notre bruleur manque de peu de faire flamber la tente... Nous sommes quitte avec un trou dans la bache, mais le bruleur est desormais hors d'usage. C'est un mal pour un bien au vu des nombreux petits restaurants qui bordent la route et qui sont autant de découvertes de saveurs nouvelles. On aime les légumes simplement cuisinés au wok quelques minutes, avec de l'ail, du gingembre et de la coriandre. Lorsque je vois des gros jambons pendre sous les avant-toits, il me faut un petit moment pour arriver a croire que c'est bien du jambon cru avec un fumet délicieux! J'en achete un petit morceau qui régalera mes papilles a chaque fin de journée.

jambon fume a la mode chinoise
Un petit-dej d'anniversaire pour seb!

Un peu de pluie nous surprend aussi dans cette partie sud du Yunnan. On se trouve alors une chambre dans une de ces petites villes qui seraient d'importance nationale a l'échelle suisse. Le prix est tres bas (8-9 CHF pour deux), la douche est chaude (normalement...), le lit moelleux et il y a toujours un bouilloire et du thé. On se fait alors un plaisir de déballer nos affaires et de les faire sécher sur des fils tendus a travers la piece! Et lorsque le lendemain matin on se réveille avec le son de la pluie, on apprend a passer une journée entiere dans une chambre. Ca passe vite...

Une chambre occupee par des cyclos...

Grace a des amis suisses qui ont voyagé dans la région, nous avons le contact d'une jeune femme qui habite avec sa famille dans un petit village perché sur les collines. Ubai possede des plantations de thé et grace a elle, nous découvrons ce monde tres complexe ou la variété des saveurs est infinie. La dégustation de thé, qu'il soit vert, rouge, blanc ou fermenté (puer), est une cérémonie autant gustative que visuelle. Le "maitre" fait infuser quelques feuilles de thé, puis sert le liquide dans des tout petits bols avec une dexterité et une rapidité surprenante. L'opération se répéte entre 10 et 30 fois avec les memes feuilles de thé (suivant la qualité de celui-ci) et c'est autant de fines nuances dans l'amertume et l'apreté du breuvage. Notre palais, pas habitué du tout, a clairement de la peine a les reconnaitre...

Avec Ubai et ses amis, nous passons aussi une délicieuse soirée avec un repas improvisé cuisiné par nos hotes. Comme il y a des invités, un poulet est de mise et le jeune va le chercher dans le poulailler pour le tuer, le plumer et le couper en morceau. Avec ca, des sauces fraichement préparées au pillon, des légumes cuits au feu de bois et bien sur, beaucoup de riz! On est impresionné de voir ces jeunes de notre age savoir cuisiner tous ces produits frais. Et on se régale avec quelques rasades d'alcool de riz! 

Triage des feuilles de the

Village traditionnel du sud du Yunnan

Tout au sud, mous croisons pour la premiere fois la route du Mekong qui n'est encore qu'une riviere de belle taille. Le tropique du cancer est maintenant au nord de notre position et cela se sent avec les nombreux bananiers, cocotiers, plantations de cannes a sucre et hévéas qui jalonnent notre parcours. Il ne fait pas tres chaud, mais l'humidité est forte et on est bien content de pedaler pour avoir un peu d'air.

C'est dans ce climat tropical que nous roulons nos derniers jours en Chine. Au final, nous aurons surtout découvert la Chine des non Chinois et seulement une partie minime de ce pays aussi grand et varié que l'Europe. Le contact avec les habitants n'a pas été aussi facile que dans les pays précédents, mais nous avons rencontré beaucoup de sourires et nous avons souvent été aidés lorsque nous en avions besoin. Petite déception avec le prix exorbitant des différents sites (c'est vite 20-25$ par personne pour entrer dans un monastere par exemple!) qui nous a souvent freinés dans notre envie de visiter.

Entre les chameaux du Xinjiang, les yaks du Sichuan et les bananes du Yunnan, la Chine nous a montré quelques une de ses innombrables facettes et nous a donné l'envie de revenir pour en découvrir d'autres. Mais avant un éventuel retour dans l'Empire du Millieu, c'est le pays au million d'éléphants qui est a portée de nos roues.

Les bananes, le fruit parfait pour les cyclos!
PS: De nouvelles photos ont éte mises sur le diaporama et vous pouvez revivre notre aventure dans le Pamir et au Kirghizstan en version journal de Morges:
http://www.journaldemorges.ch/node/5409

1 commentaire:

Macabre marc polo a dit…



je suis
celui dont ton parle le sorcier HOUNON Amangnon je peut intervenir dans les domaines suivants amour!retour de l'être aimé,maraboutage d'une femme ou d'un homme, mettre fin à un divorce, attirer quelqu'un chance grigri pour avoir plus de chance aux jeux,pour être un peu moins poissard dans la vie. travail : incantations magiques pour trouver un travail, ne pas se faire virer, rituels
pour être augmenté, rituels pour réussir les entretiens d'embauche business et affaires:grigri à utiliser quand on monte une entreprise, talisman pour mieux négocier les contrats, prières pour faire venir les clients et attirer des partenaires. . N'hésitez pas à me contacté par mail: maraboutpuissant201600@outlook.fr , site : s://maitremaraboutpuissant.blogspot.com et par tél: 00229 67 88 27 01,réussi là ou les autres ont échoue